L’enroulement pour franchissement

Paris                                                                      4ème année – 2010/2011

Un édifice complexe

S’il fallait dégager une idée forte du projet, la métaphore de l’enroulement serait sans doute la plus judicieuse. Volume enroulé, volume retors, à la fois lancé au dessus du vide et solidement ancré au sol, à la fois pont et socle, notre bâtiment se veut tout de même une seule entité homogène.
L’unité du projet réside dans son concept : l’enroulement. A l’image d’une bandeau qui se déplie, il génère une forme continue qui se transforme, se mue pour recueillir la diversité programmatique du projet.

Le pont et le socle.
Le pont abrite les fonctions domestiques, à l’échelle humaine. S’extirpant des fortes contraintes locales par l’ascension. Parlons plus d’ascension que de lévitation car cette aile est une partie d’un tout reliée en ses deux pieds (le commerce et le café) à son socle. Le traitement intérieur / extérieur de cette partie est voué, coté pile, à mettre en scène la place et générer de la vie et, coté face, à profiter de l’orientation idéale des logements. Le socle par sa compacité vient asseoir l’ensemble. Il se veut le contrepoids du pont équilibre la légerete de celui-ci.

GeneralComplexe2Complexe4Complexe5Complexe3Complexe6Complexe7

Fourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdf
Fourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdf

Fourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdf

Fourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdfFourdain-Gautier-Pires-24-06-11.pdf

Leave a Comment

Thanks for downloading!

Top